YUGIOH TCG - DECK DE DEMARRAGE "LE BRISEUR DE CODE" - EDITION FRANCAISE

€12,95

Les nouveaux Duellistes peuvent apprendre les bases de l’Invocation Lien grâce aux Monstres Lien « Codeur Bavard », et utiliser ce Deck de Démarrage comme une base de construction afin de créer leurs propres Deck !...Informations détaillées sur le produit

  • En stock

Les nouveaux Duellistes peuvent apprendre les bases de l’Invocation Lien grâce aux Monstres Lien « Codeur Bavard », et utiliser ce Deck de Démarrage comme une base de construction afin de créer leurs propres Deck ! En collectionnant les monstres Cyberse et les Monstres Lien « Codeur Bavard » provenant de plein de séries différentes incluant le Deck de Structure : Lien Cyberse et l’extension Force Extrême. En fournissant aux Duellistes les outils nécessaires à l’apprentissage de ces techniques basiques et ainsi mener l’Invocation Lien vers un autre niveau, le Deck de Démarrage : Le Briseur de Code inclut d’incommensurables ajouts comme le Linkuriboh, qui n’était pas encore disponible en Europe !

Les Monstres Liens constituent les dernières innovations du JEU DE CARTES A JOUER Yu-Gi-Oh ! Ils offrent aux Duellistes une toute nouvelle technique leur permettant de démontrer leurs compétences en maitrisant non plus uniquement comment jouer leurs cartes, mais aussi désormais où ils les jouent. Ces nouveaux monstres sont devenus une composante intégrale du Duel, et le Deck de Démarrage: Le Briseur de Code contient 5 Monstres Liens pour permettre aux nouveaux Duellistes d’entrer dans la compétition !

Le Deck de Démarrage : Le Briseur de Code contient 45 cartes :
-2 Ultra Rares
-3 Super Rares
-40 Communes
-1 Guide d’Apprentissage
-1 Tapis de Jeu

Désirez-vous rester informé? Abonnez-vous à notre liste de diffusion
Get social with us FOLLOW US ON FACEBOOK,TWITTER & INSTRAGRAM! ♥
  • Aucun produit n'a été trouvé
BELGIAN FREE SHIPPING AT 100€ / FRAIS DE PORT BELGE OFFERT APD 100€
Veuillez accepter les cookies afin de rendre ce site plus fonctionnel. D'accord? Oui Non En savoir plus sur les témoins (cookies) »